Espace réservé
Mot de passe oublié

Le Projet SCoT

Le Syndicat Mixte a lancé en mai 2011 l’élaboration de son Schéma de Cohérence Territoriale, document encore assez méconnu par les administrés et pourtant essentiel. Il doit en effet permettre aux 98 communes du territoire de se doter d’un projet d’urbanisme commun.

Le Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD) du SCoT de la Vallée de l’Ariège est ainsi le produit d’une exigence collective visant à valoriser les atouts environnementaux, territoriaux et socio-économiques propres à un territoire d’exception.

Ici, ces atouts prennent une dimension singulière avec le positionnement du SCoT de la Vallée de l’Ariège à proximité de la métropole toulousaine. Si cette proximité est une chance qu’il faut savoir cultiver, les élus locaux doivent « prendre la main » collectivement sur l’aménagement du territoire face à des tendances et évolutions qui pourraient, si rien n’était fait, mettre à mal ses atouts.


Au cœur du Projet SCoT…


  • Un projet politique visant à organiser, dans l’intérêt de tous, les rapports entre une population et les spécificités d’un territoire, en mettant en œuvre les objectifs du développement durable.
  • Un projet prospectif visant à organiser dans le moyen terme (d’ici 20 ans) ces rapports territoriaux. Ce sont les élus et les acteurs du territoire qui définissent un scénario de développement territorial choisi et non subi.
  • Un projet commun structurant qui tient compte de la diversité des territoires et de leurs potentiels de développement en termes d’habitat, de déplacements, de développement économique, de valorisation agricole, environnementale et touristique.

Le Projet d’Aménagement et de Développement Durables visant à :


Prendre toute sa place dans le concert régional et interrégional

Le projet insiste sur la position d’interface du territoire de la Vallée de l’Ariège, entre la métropole toulousaine d’une part, et la péninsule ibérique d’autre part. Si la réalisation de l’A66 et les perspectives de cadencements améliorés par le train rapproche la Vallée de l’Ariège de la métropole toulousaine, il n’en est pas de même au sud du territoire. La situation frontalière du département vers l’Andorre et l’Espagne doit être améliorée par la finalisation du doublement de l’E9.                                 

Mesurer la responsabilité de la Vallée de l’Ariège à l’échelle départementale

Le diagnostic l’a montré clairement : la Vallée de l’Ariège, c’est non seulement la majorité des entreprises et des emplois du département, mais c’est également l’essentiel des emplois et des entreprises qui se créent. A travers leur projet, les élus mesurent toute l’importance de doter pour l’avenir, le territoire du SCoT d’équipements et de services attractifs : foncier bien positionné et bien équipé, infrastructures performantes, services aux entreprises de haut niveau. Cette valorisation du territoire se faisant de façon raisonnée : bonne intégration paysagère et environnementale, foncier correctement calibré et relié aux différentes fonctions urbaines.

Ménager les « murs porteurs du territoire »

Grâce à l’émergence d’une armature territoriale cohérente et lisible, les capacités d’accueil des communes sont différenciées. On évite ainsi un risque d’éparpillement et de mitage dommageable tant sur le plan environnemental que sur le plan fonctionnel. Le projet veillant à ce que cette attractivité ne vienne pas altérer les motifs identitaires du territoire du SCoT.

Favoriser la solidarité entre les territoires composant le SCoT

Le projet s’appuie ainsi sur les spécificités de chacun des territoires composant le SCoT. Pour autant, la mise en exergue de ces spécificités ne doit pas se traduire par une marginalisation de tel ou tel territoire. De la moyenne montagne de l’Ariège à la plaine, les territoires doivent être parfaitement connectés pour faire valoir leur complémentarité, par l’optimisation du système de déplacement interne.

Les Messages du SCoT de la Vallée de l’Ariège


Mots-Clés
Au total, le Projet du SCoT de la Vallée de l’Ariège, est le reflet d’une triple exigence :

  • Une exigence interne, en veillant à la meilleure valorisation possible des complémentarités s’exprimant à travers les différents territoires de la Vallée de l’Ariège ;
  • Une exigence départementale, en valorisant une situation privilégiée en termes de développement économique et touristique ;
  • Une exigence régionale et interrégionale afin de donner la pleine mesure d’une proximité avec Toulouse d’une part, l’Andorre et l’Espagne d’autre part.

 

Conception, réalisation : Agence ICOM - communication responsable - Toulouse

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).